Le pouvoir d’achat des Québécois a augmenté depuis 20 ans | 24 heures
/portemonnaie

Le pouvoir d’achat des Québécois a augmenté depuis 20 ans

Image principale de l'article Le pouvoir d’achat a augmenté depuis 20 ans
Illustration Adobe Stock

Sans vouloir atténuer le poids de l’inflation sur certaines familles, un nouveau rapport de l’Université de Sherbrooke conclut que les ménages québécois possèdent un pouvoir d’achat supérieur à celui du début des années 2000.  

• À lire aussi: 3 morts et 3 blessés à Paris: le tireur a «voulu s’en prendre à des étrangers»

• À lire aussi: Pornhub dévoile ce qui fait fantasmer les Canadien(nes)

Entre 2000 à 2019, le pouvoir d’achat des Québécois a progressé de 13% à 64%, selon le rapport coécrit par Luc Godbout, professeur titulaire à l’Université de Sherbrooke et directeur de la Chaire en fiscalité et en finances publiques.  

Les familles monoparentales ont connu une hausse de leur pouvoir d’achat de 64% entre 2000 et 2019, la plus forte de l’étude. Leurs revenus sont passés de 31 004 $ à 50 958 $, en dollars constants. Cette donnée permet de comparer le revenu des ménages d’une année à l’autre malgré l’augmentation du coût de la vie.  

De 2019 à 2023 – en prenant donc en considération la pandémie et la période inflationniste – les couples (avec et sans enfants) les aînés vivant seuls et les couples âgés de65 à 69 ans ont en revanche subi une légère diminution de leur pouvoir d’achat.  

• À lire aussi: Le point sur la bombe météo des Fêtes

Stabilité des prix  

Les experts justifient cette importante croissance du pouvoir d’achat par «des périodes de relative stabilité des prix», alors que l’augmentation des salaires a dépassé celle des prix lors des 20 dernières années.   

Le rapport illustre d’ailleurs le fait que l’inflation est restée dans une fourchette entre 1% et 3% lors de cette période, avec une moyenne proche de 2%.

• À lire aussi: Comment survivre aux discussions enflammées avec la famille pendant les Fêtes   

C’est lorsque l’inflation grimpe rapidement que les ménages perdent leur pouvoir d’achat, explique le rapport. En 2022, l’inflation a atteint la barre du 8%, le plus haut niveau jamais constaté au pays depuis janvier 1983.  

Photo tirée du site web de l'université de Sherbrooke

Un répit grâce à l’aide gouvernementale  

L’étude de l’Université de Sherbrooke confirme l’impact positif de l’aide gouvernementale :  «En l’absence de mesures ponctuelles, la quasi-totalité des situations de ménages observés aurait vu leur pouvoir d’achat diminué en 2022 par rapport à 2021», assure le rapport.  

L’étude cite notamment comme exemple la bonification du crédit de soutien des aînés de 70 ans et plus et de la bonification du crédit pour la TPS, un versement non imposable versé tous les trois mois qui aide les particuliers et les familles à revenu faible ou modeste. 

Cette vidéo pourrait vous intéresser

s

Sur le même sujet