5 bonnes nouvelles de 2022 qui donnent espoir pour la planète | 24 heures
/environment

5 bonnes nouvelles de 2022 qui donnent espoir pour la planète

Image principale de l'article 5 bonnes nouvelles pour la planète
AFP

La succession de rapports détaillant la gravité de la crise climatique peut faire monter l’écoanxiété d’un cran. Pour remédier à ça, on vous présente 5 bonnes nouvelles pour la planète qui nous ont donné espoir en 2022.

• À lire aussi: Pour causer moins d’écoanxiété, l’art est un outil pour parler de l’urgence climatique

• À lire aussi: COP15: voici 4 choses à retenir de l’accord de Kunming-Montréal

Victoire majeure pour les communautés autochtones de l’Équateur

Depuis 2022, le gouvernement d’Équateur doit obtenir le consentement des Premières Nations équatoriennes pour tout nouveau projet d’exploitation minière et de forage sur leur territoire, a tranché la plus haute juridiction du pays.

Si une communauté autochtone refuse un projet, le gouvernement ne peut aller de l’avant que dans des «cas exceptionnels» qui ne portent pas atteinte aux droits des Premiers Peuples et de la nature.

Le projet du tramway de Québec a obtenu le feu fert

Le gouvernement de François Legault a assuré que le projet de transport collectif du maire de Québec Bruno Marchand ira de l’avant sans aucune condition.

Bruno Marchand s’est dit très heureux de cette annonce, alors que plus de 4 personnes sur 10 sont favorables au projet de tramway. Celui-ci reliera le centre-ville de Québec et Saint-Foy-Sillery-Cap-Rouge.

Le tramway permettra de retirer 10 000 voitures de la circulation, en plus d’éviter l’émission de 60 000 tonnes de gaz à effet de serre d’ici 2041.

C’est maintenant possible de bien recycler ses électroménagers

Depuis 2021, l’organisme GoRecycle s’attaque au recyclage responsable des appareils ménagers, dont ceux servant à la réfrigération et la climatisation. C’est qu’au Québec, 300 000 électroménagers sont mal recyclés chaque année. Et ces appareils rejettent autant de tonnes de GES dans l’atmosphère.

L’organisme assure en fait le traitement des halocarbures, les gaz contenus dans les appareils réfrigérants dont le rejet est illégal au Canada.

Les ingénieurs pétroliers travaillent dans les énergies renouvelables

Les diplômés en génie pétrolier tournent le dos à l’industrie des combustibles fossiles, aux États-Unis, au profit des énergies renouvelables.

Si la hausse des prix des carburants avait plutôt l’effet contraire auparavant, le manque d’avenir dans l’exploitation du pétrole, du gaz naturel et du charbon explique le phénomène. 

Par ailleurs, on compte aussi une baisse marquée du nombre d’étudiants en génie pétrolier. Pour répondre à la baisse des inscriptions, les universités s’adaptent. C’est le cas de l’Université du Texas, qui propose une nouvelle mineure en énergie durable.

La faune marine est de retour dans les eaux de New York

Baleines, requins, dauphins, phoques, hippocampes et même une raie manta ont été observés en grand nombre cet été dans les eaux du port de New York grâce aux efforts de dépollution.

Les lois et les nombreuses initiatives pour rendre les eaux de la ville plus propres ont permis le regain des écosystèmes marins. New York est à nouveau un garde-manger pour les mammifères marins!

À voir aussi:

s