On pourrait faire 800 fois le tour de la Terre avec les déchets plastiques produits par Amazon en un an | 24 heures
/environment

On pourrait faire 800 fois le tour de la Terre avec les déchets plastiques produits par Amazon en un an

Image principale de l'article On pourrait faire 800 fois le tour de la Terre
Photo Chantal Poirier

Les déchets plastiques produits par Amazon ont atteint près de 322 000 tonnes en 2021, soit une hausse de 18% comparativement à l’année précédente, selon un rapport publié par Oceana. 

• À lire aussi: L’art est un outil pour parler de l’urgence climatique

• À lire aussi: 8 événements climatiques extrêmes qui ont marqué 2022

En marge de la publication de cette étude plus tôt ce mois-ci, Oceana, une organisation non gouvernementale (ONG) américaine de protection des océans, a dénoncé l’attitude d’Amazon dans cette affaire. Ils considèrent que le géant du commerce en ligne ignore les appels à l’action de ses consommateurs et même de ses actionnaires pour rendre ses pratiques plus vertes. 

«La science est claire, le type de plastique utilisé par Amazon pour ses emballages est une menace pour les océans. [...] Il est temps pour Amazon, comme il l’a fait pour le climat, de s’engager à réduire globalement son utilisation d’emballages en plastique », estime Matt Littlejohn, vice-président des initiatives stratégiques d’Oceana.

De son côté, Amazon prétend avoir réduit le poids moyen des emballages de plastique par cargaison de plus de 7% en 2021. Or, de 2020 à 2021, les ventes d’Amazon ont grimpé de 22%, ce qui peut expliquer en partie pourquoi le gaspillage de plastique global a tout de même augmenté au cours de la même période. 

«À mesure que les ventes augmentent, l’empreinte plastique de l’entreprise augmente également», déplore Oceana. 

Photo Chantal Poirier

Les papiers bulles, enveloppes et autres coussins gonflables qui servent à livrer les colis d’Amazon ont été produits en si grande quantité en 2021 que leur plastique permettrait de faire le tour de la Terre plus de 800 fois sous forme de coussins gonflables.

Mince consolation, si la quantité de déchets produits par Amazon est toujours en hausse, celle-ci est moins marquée que lors du dernier rapport publié l’an dernier. En 2020, l’augmentation était de 29% par rapport à 2019, toujours selon Oceana.

L’impact du plastique sur les océans

Si Oceana s’intéresse tant à la pollution plastique d’Amazon, c’est en raison de l’impact dévastateur qu’a cette matière sur la biodiversité des océans.

AFP

L’ONG cite une étude publiée dans le Marine Pollution Bulletin qui estime qu’au moins un individu de 55% des espèces d'oiseaux marins, de 70% des espèces de mammifères marins et de 100% des espèces de tortues marines ont ingéré ou se sont empêtrées dans du plastique. 

Des solutions possibles?

Selon Oceana, Amazon est capable de mettre en place des solutions innovantes pour réduire son empreinte plastique, mais est trop lente à implanter celles-ci à l’échelle globale. 

Par exemple, des enveloppes rembourrées par du papier ainsi que des emballages retournables ont été développées dans certains marchés comme l’Inde.  

Les ventes d’Amazon ont grimpé de 22% en 2021 pour atteindre près de 639 milliards de dollars canadiens. 

À VOIR AUSSI :

s