Cocaïne, perte de sa virginité, costume nazi: 6 révélations-chocs tirées de l'autobiographie du prince Harry | 24 heures
/bref

Cocaïne, perte de sa virginité, costume nazi: 6 révélations-chocs tirées de l'autobiographie du prince Harry

Image principale de l'article 6 révélations-chocs de l'autobiographie de Harry
Photo tirée du site de Hachette Canada

À quelques jours de la publication de l’autobiographie du prince Harry, Le Suppléant, prévue mardi, les révélations-chocs de celui qui règle ses comptes avec la monarchie britannique font d’ores et déjà sensation aux quatre coins du globe, alors que des extraits ont «coulé» dans certains médias, au cours des dernières heures.

• À lire aussi: Le prince Harry accuse son frère William de l’avoir attaqué physiquement en 2019

• À lire aussi: 34 personnalités qui nous ont quittés en 2022

Il reconnaît avoir pris de la cocaïne

Le prince Harry raconte dans ses mémoires avoir «bien sûr» pris de la cocaïne à une époque, selon la chaîne britannique Sky News.

Photo Reuters

«Chez quelqu’un, lors d’un week-end de chasse, on m’a proposé une ligne et ensuite j’en ai encore pris», écrit-il.

«J’étais un jeune de 17 ans qui voulait essayer n’importe quoi qui vient bousculer l’ordre établi», ajoute-t-il. 


Il a perdu sa virginité avec une femme plus âgée 

Selon Sky News, le prince Harry raconte «l’épisode humiliant» de sa perte de virginité avec une «femme plus âgée», qui aimait les chevaux et l’a traité comme un «jeune étalon» et lui a mis une fessée après qu’il l’a «montée rapidement» dans un champ à l’arrière d’un pub fréquenté.


William et Kate l’auraient incité à porter le costume nazi

Selon le tabloïd The Sun, Harry affirme dans son autobiographie que son frère William et son épouse Kate Middleton l’ont encouragé, alors qu’il avait 20 ans, en 2005, à se déguiser en nazi lors d’une soirée costumée.

Capture d’écran d’archives tirée du journal The Sun,

«J’ai téléphoné à Willy et Kate, leur ai demandé ce qu’ils en pensaient. Uniforme nazi, ont-ils dit», raconte Harry, selon ce que rapporte Page Six, média affilié au New York Post.

«Le prince et la princesse de Galles ont même “hurlé de rire” lorsqu’ils l’ont vu avec son déguisement», ajoute-t-il.

Les photos de la fête avaient à l’époque créé un scandale mondial. Le prince Harry avait ensuite présenté des excuses publiques. Il qualifie aujourd’hui le geste «d’une des plus grosses erreurs de sa vie». 


Opposés au mariage de leur père avec Camilla

Dans ses mémoires, le prince de 38 ans rapporte que son frère William et lui ont supplié leur père, le roi Charles III, de ne pas épouser Camilla Parker Bowles, en 2005, après la mort de Diana.

Photo d’archives, AFP

Le prince Harry dit avoir tout fait, aidé de son frère, pour dissuader le roi d’épouser son amante, mais en vain.

Photo Camera Press / MEGA

«Willy soupçonnait l’existence de “l’Autre Femme” depuis longtemps, ce qui le tourmentait souvent. Lorsque ses doutes se sont confirmés, il a ressenti beaucoup de remords puisqu’il n’avait rien fait ou dit avant», écrit Harry dans son livre.


Harry a tué 25 talibans

Dans ses mémoires, le fils cadet du roi Charles III raconte avoir tué 25 talibans lors de sa mission pour l’armée en Afghanistan, alors qu’il était pilote d’hélicoptère.

Photo d’archives, AFP

Selon le quotidien britannique The Telegraph, le prince Harry devait considérer ses cibles comme des «pièces de jeux d’échecs», comme appris à l’entraînement. 

Photo d’archives, AFP

Toujours selon le quotidien, le prince de 38 ans raconte aussi qu’il comptait ses victimes grâce aux caméras installées dans son hélicoptère. Le prince Harry a travaillé 10 ans au sein de l’armée britannique et a été déployé deux fois en Afghanistan.


Jeté au sol par son frère

Le prince exilé en Californie raconte dans son livre avoir été sauvagement jeté au sol par son frère, William, lors d’une dispute à Londres en 2019.

Photos d’archives, AFP

Lors de l’altercation, le prince William, héritier de la couronne, aurait traité Meghan Markle (en médaillon), épouse de Harry, de femme «difficile» et «impolie», selon ce que révèle le quotidien The Guardian.

«[William] m’a attrapé par le col, déchirant mon collier et m’a fait tomber par terre», dévoile le prince Harry dans son autobiographie.

Selon lui, il serait tombé sur la gamelle du chien, qui se serait brisée sous son dos, lui laissant des ecchymoses.


Fuite du livre en Espagne

Malgré d’importantes mesures pour protéger le précieux manuscrit, l’autobiographie du prince Harry a fuité en Espagne, jeudi matin.

Photo Reuters

Certaines librairies espagnoles ont accidentellement mis le livre En la sombra (Dans l’ombre) en vedette sur leurs tablettes. Des clients et aussi quelques quotidiens, dont les britanniques The Guardian et le Daily Mail, ont pu s’en procurer une copie in extremis, avant qu’il ne soit complètement retiré des tablettes au cours de la journée.