Ce que vous devez savoir de l’arrestation d’un fils d’El Chapo au Mexique | 24 heures
/bref

Ce que vous devez savoir de l’arrestation d’un fils d’El Chapo au Mexique

Image principale de l'article Le fils d'El Chapo arrêté au Mexique
AFP

Jeudi, l’arrestation de l’un des fils du célèbre narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman a fait 29 morts lors d’échanges de tirs nourris dans plusieurs points de la ville et jusqu’à l’aéroport où trois avions ont été touchés, provoquant des scènes de panique qui sont maintenant sous contrôle. Voici ce que vous devez savoir sur la situation, surtout si vous envisagez de vous rendre au Mexique prochainement.

• À lire aussi: Il y a un an, des influenceurs s’envolaient pour Cancún en plein couvre-feu

• À lire aussi: COVID-19: 4 chiffres pour comprendre ce qui se passe en Chine

Ce qu’il s’est passé 

Ovidio Guzman, alias «El Raton» [La Souris] a été arrêté jeudi en lien avec des accusations de diriger une faction liée au cartel de Sinaloa, fondé il y a quatre décennies par son père.  

AFP

Son arrestation a déclenché une violente riposte avec des véhicules incendiés et des fusillades en plusieurs points de la ville et jusqu’à l’aéroport international. 

Un avion de ligne et deux appareils de l’armée de l’Air mexicaine ont été touchés par des projectiles quelques instants avant leur décollage, lors d’une attaque lancée pour tenter de libérer «El Raton». 

AFP

Les appareils officiels «ont dû effectuer un atterrissage d’urgence, malgré le fait qu’ils aient reçu un nombre important d’impacts», a expliqué le secrétaire à la Défense. Aucun de ces incidents n’a fait de blessé. 

Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des passagers se recroqueviller pour échapper aux balles, et des travailleurs aéroportuaires se cacher derrière leurs comptoirs. 

AFP

29 morts 

Dix militaires ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, a annoncé vendredi le secrétaire à la Défense Luis Cresencio Sandoval, en ajoutant qu’il y avait également eu «19 morts» parmi les criminels présumés. 

Trente-cinq autres militaires ont été blessés par balle, tandis que 21 personnes ont été arrêtées lors de cette opération qui n’aurait pas fait de victime parmi la population, selon les autorités. 

• À lire aussi: La Canada imposera un test négatif aux voyageurs provenant de Chine

Ottawa met en garde les Canadiens

Les Canadiens qui se trouvent au Mexique devraient réduire leurs déplacements et rester isolés, a conseillé vendredi le gouvernement fédéral.  

Le gouvernement canadien recommande aux visiteurs qui se retrouvent dans le secteur de Sinaloa, où se trouve le cartel, d’éviter les lieux qui sont achalandés et de prévoir plus de temps pour se déplacer. Ceux qui sont dans cette région doivent aussi s’attendre à une forte présence policière et devraient suivre les médias locaux afin de suivre les développements de la situation. 

Les secteurs de Culiacan, Mazatlán, Los Mochis et Guasave seraient les plus affectés par la violence qui affecte actuellement le pays du Sud. 

Les aéroports de Culiacan, de Mazatlán et de Los Mochis ont rouvert vendredi, après avoir été fermés jeudi en raison du danger. 

• À lire aussi: [EN PHOTOS] 8 événements climatiques extrêmes qui ont marqué 2022

«El Raton» emprisonné 

Ovidio Guzman a été transféré jeudi à bord d’un avion de l’armée de l’Air jusqu’à Mexico. 

Des images diffusées par des médias locaux l’ont ensuite montré barbu et vêtu d’un gilet orange, embarquer à bord d’un hélicoptère en direction de la prison d’El Altiplano, à 90 km de Mexico. 

C’est de cette même prison que son père s’était évadé en 2015 en empruntant à moto un tunnel long de 1,5 km creusé sous la douche de sa cellule, ventilé et éclairé et débouchant dans un immeuble en construction.