Pas juste une piqûre: l’épidurale n’est pas ce que vous croyez | 24 heures
/bref

Pas juste une piqûre: l’épidurale n’est pas ce que vous croyez

Image principale de l'article L’épidurale n’est pas ce que vous croyez

La vidéo d’une femme qui découvre avec stupeur que l’épidurale n’est pas qu’une piqûre a été vue plus de 18 millions de fois sur TikTok, en plus de récolter trois millions de mentions «J’aime». Une question se pose donc: pourquoi cette publication fait-elle autant réagir?

• À lire aussi: Une mère porteuse peut-elle décider de garder l’enfant? Voici ce que dit la loi

• À lire aussi: Quelles sont les chances de mourir de la rage au Québec?

«Découvrir que l’épidurale n’est pas une piqûre, mais un tube qui reste dans votre dos pour toute la durée de l’accouchement», peut-on lire dans le texte de la brève vidéo de 6 secondes publiée par l’utilisatrice @z00mie, le 6 janvier dernier. 

Si on se fie aux commentaires sous la vidéo, de nombreuses personnes, dont plusieurs femmes ayant déjà accouché, découvrent cette information avec surprise.

«J’ai eu une épidurale et je ne savais même pas cela», écrit l’utilisatrice @Looney Bin. 

«OMG, j’ai deux enfants et je n’en avais aucune idée, mais maintenant, je me souviens qu’ils m’avaient donné un bouton sur lequel appuyer quand c’était trop douloureux», raconte pour sa part @Ayat Sleymann. 

Chez les femmes que nous avons interrogées, les réponses diffèrent. 

Une mère de deux enfants nous a indiqué n’avoir pas su ce qu’était l’épidurale avant d’accoucher. Une autre a affirmé en avoir appris les détails lors de ses cours prénataux, mais pas durant ses rendez-vous de suivi de grossesse. Plusieurs autres jeunes femmes, qui n’ont pas accouché, nous ont carrément dit ignorer que l’épidurale n’était pas une piqûre.   

C’est quoi, au juste, l’épidurale?

L’épidurale, aussi appelée péridurale, c’est une technique d’anesthésie qui cible une région spécifique du corps. Souvent utilisée pour gérer la douleur pendant l’accouchement, on peut aussi y avoir recours lors d’autres interventions chirurgicales.

• À lire aussi: Prendre des médicaments contre le rhume, est-ce que ça sert vraiment à quelque chose?

Mais contrairement à la croyance populaire, il ne s’agit pas que d’une piqûre. La procédure consiste à introduire, à l’aide d’une aiguille, un cathéter – un petit tube de plastique flexible – entre les os de la colonne vertébrale, jusqu’à l’espace épidural. 

Une fois le cathéter installé, l’aiguille est retirée, et un produit anesthésiant est injecté, parfois accompagné d’un opioïde. Le cathéter reste en place tout au long de la procédure. 

«Le cathéter flexible en plastique fait en sorte qu’on peut bouger sans causer de lésion et donner la médication en continu. Si on fait juste injecter la médication et qu’on enlève l’aiguille, ça va durer un certain temps, mais ça ne durera pas tout le long de l’accouchement», explique le directeur du Département d'obstétrique, gynécologie et reproduction de l'Université Laval, Mathieu Leboeuf. 

Photo Adobe Stock

Même si l’épidurale peut faire peur, il s’agit du meilleur moyen de soulager les femmes lors d’un accouchement, assure le Dr Leboeuf. 

«Je pense que l’épidurale est une invention merveilleuse, parce qu’on enlève ou on réduit fortement les douleurs liées à l’accouchement [...] Elle est faite par des gens très compétents et le taux de complication est extrêmement rare», ajoute-t-il.

Selon les plus récentes données de l’Institut canadien d’information sur la santé, 72% des femmes ont eu recours à l’épidurale lors d’un accouchement en 2016-2017, ce qui faisait du Québec la province où elle avait été la plus utilisée.