Vers une stabilisation des prix pour l’achat d’une propriété à Montréal | 24 heures
/portemonnaie

Vers une stabilisation des prix pour l’achat d’une propriété à Montréal

Image principale de l'article Vers une stabilisation des prix
Photo d'archives

Le prix médian pour l’achat d’une propriété dans la région du Grand Montréal a augmenté de 2,2% par rapport à l’année dernière pour le dernier trimestre de 2022, atteignant 544 300$, selon une étude sur le prix des maisons de Royal LePage.

• À lire aussi: Japon: les logements sans salle de bain gagnent en popularité

L’agrégat national, soit le prix de l’ensemble des propriétés au Canada, a néanmoins enregistré une baisse de 2,8% par rapport à l’année précédente.

«Il s’agit de la première baisse en glissement annuel en plus d’une décennie», a indiqué Royal LePage dans son communiqué, faisant référence à la crise économique de 2008.

Dans l’ensemble du pays, les prix sont néanmoins demeurés supérieurs à ceux d’avant la pandémie, tandis que l’agrégat national du dernier trimestre de 2022 a augmenté de 13,8% par rapport à la même période en 2020, et de 17,2% en comparaison à 2019.

• À lire aussi: Voici (presque) la maison la moins chère au Québec en janvier 2023

Vers une stabilisation des prix

Le prix médian d’une maison unifamiliale détachée a pour sa part augmenté de 1,0% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 601 500$. Même son de cloche du côté des appartements en copropriété, qui affichent une hausse de 3,8%: un prix médian de 445 100$.

«Les données de prix du quatrième trimestre sont encourageantes, à l’aube de la nouvelle année, a indiqué par voie de communiqué le vice-président et directeur général de Royal LePage pour la région du Québec, Dominic St-Pierre. [...] La correction des prix s’est adoucie au dernier trimestre de l’année et [cela indique] que nous nous dirigeons vers une stabilisation.»

Les prix dans le centre de Montréal ont diminué de 3,4%, pour atteindre 646 600$ au quatrième trimestre de 2022. Durant cette même période, le prix d’une maison unifamiliale détachée a par ailleurs fléchi de 5,9% pour se situer à une médiane de 1 036 500 M$. En parallèle, le prix médian d’une copropriété a augmenté de 3,4% pour atteindre 527 100$.

Lorsque les prix ont été les plus élevés, en février et mars 2022, moins de 113 000 transactions ont été conclues, ce qui représente à peine 0,68% de toutes les propriétés résidentielles du pays.

À VOIR AUSSI

s