La Californie sous l'eau et... la neige | 24 heures
/bref

La Californie sous l'eau et... la neige

Image principale de l'article La Californie sous l'eau et... la neige
Getty Images via AFP

Les habitants de la Californie n'ont pas la vie facile ces jours-ci, alors qu'ils subissent les conséquences d'inondations, de coulées de boue et même d'accumulations de neige historiques.

• À lire aussi: Pourquoi la Californie est-elle en première ligne des changements climatiques?

Des «rivières atmosphériques» créent d'importantes précipitations qui touchent particulièrement les secteurs agricoles de la Californie, où des rivières débordent. Des fermes et des habitations environnantes se retrouvent donc sous l'eau. 

Getty Images via AFP

Certaines régions montagneuses de l’État reçoivent pour leur part des accumulations de neige historiques.

La municipalité de Mammoth Lakes, située à 485 km à l’est de Los Angeles, a reçu 450 cm de neige depuis Noël.

AFP

Si on répertorie les accumulations depuis le début du mois de novembre, c’est près de 838 centimètres qui se sont abattus sur la municipalité de 7200 habitants.

• À lire aussi: Une pétrolière a prédit avec précision le réchauffement climatique... dans les années 1980

La ville située à quelque 2400 mètres d’altitude est habituée aux intempéries hivernales et enregistre en moyenne annuellement 450 cm de précipitations solides.

Sur les médias sociaux, les résidents et touristes présents dans la région ont partagé quelques clichés des imposants bancs de neige.

La station de ski Mammoth a même dû fermer ses portes le 10 janvier en raison d’une accumulation de neige trop élevée.

La neige n’a pas fini de tomber sur la région, alors qu’un autre mètre d’accumulation est prévu dans les trois prochains jours.
Dans les régions situées à l’ouest de l’État, c’est plutôt la pluie qui retiendra l’attention, tandis que les autorités craignent de nouvelles inondations.

Contacté par TVA Nouvelles, le météorologue Gilles Brien a expliqué comment cette région montagneuse a été frappée de plein fouet par les intempéries.

«Les vents humides forcés vers le haut par les montagnes de la Sierra Madre refroidissent l’air et condensent toute cette humidité en neige. Depuis 2005, on n’a jamais vu une telle quantité d’équivalents en eau tomber en Californie. On est à 226% de la normale», a-t-il souligné.

Cette vidéo pourrait vous intéresser:

s