Il y a aura des funérailles la semaine prochaine pour le réseau «10 minutes max» de la STM | 24 heures
/bref

Il y a aura des funérailles la semaine prochaine pour le réseau «10 minutes max» de la STM

Image principale de l'article Des funérailles pour le réseau «10 minutes max»
Joël Lemay / Agence QMI

Une cérémonie funéraire au ton légèrement humoristique se tiendra jeudi prochain pour dire au revoir au réseau «10 minutes max» de la Société de transport de Montréal (STM). 

• À lire aussi: Fini, la promesse des bus toutes les «10 minutes max», annonce la STM

«[Cette] disparition [...] fait craindre des coupures de services plus importantes, et ce, partout au Québec. Cela démontre l’urgence de trouver de nouvelles sources de financement pérennes et prévisibles pour le transport en commun. Les usagers et usagères méritent des services fréquents et fiables!» a affirmé Sarah V. Doyon, directrice générale de Trajectoire Québec, qui défend les droits des usagers des transports collectifs du Québec.

La diminution de fréquence des autobus annoncée par la STM touchera ainsi 31 lignes au total.

L’évènement de jeudi, qui se tiendra de 8h à 9h à l’angle de la rue De Bleury et du boulevard De Maisonneuve près de la station Place-des-Arts, vise à marquer l’importance d’augmenter le financement de la STM et l’offre de service, qui ont été lourdement impactés par la pandémie.

Le sous-financement aurait ainsi entraîné une diminution globale des services de 5% depuis 2018, indique pour sa part Emmanuel Rondia, directeur général du Conseil régional de l’environnement de Montréal, par voie de communiqué.

Parallèlement, l’utilisation de la voiture dans les ménages aurait augmenté, passant de 49,9% à 54,7% entre 2016 et 2021.

«C’est la direction complètement opposée à celle qu’on doit suivre», ajoute-t-il.

Les personnes «affectées par la perte de ce service tant apprécié» sont invitées «à se rassembler et se recueillir», conclut le communiqué.