Montréal ramassera les poubelles aux 2 semaines dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve | 24 heures
/bref

Montréal ramassera les poubelles aux 2 semaines dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Image principale de l'article Montréal ramassera les poubelles aux 2 semaines
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Les poubelles ne seront ramassées qu’une semaine sur deux dans tout l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve d’ici la fin de l’année 2024, prévoit la Ville de Montréal après avoir terminé un projet pilote.

L’administration Plante a jugé concluant un projet pilote mis en place il y a un an pour espacer la collecte des ordures dans les quartiers de Tétreaultville et de Maisonneuve-Longue-Pointe.

Elle a donc modifié le contrat accordé en 2020 à Derichebourg Canada Environnement pour ramasser les poubelles aux deux semaines dans tout Mercier-Hochelaga-Maisonneuve plutôt que chaque semaine, comme c’était le cas auparavant.

Cela en ferait le deuxième arrondissement qui réduit la fréquence du passage des éboueurs après celui de Saint-Laurent en 2016.

Selon l’administration, cette décision permet de réduire la quantité d’ordures ménagères qui partent à l’enfouissement et de favoriser le bon tri.

Les collectes du recyclage et du bac brun seront quant à elles conservées chaque semaine.

Une pause réclamée en été

Lors du conseil municipal mardi, l’opposition a proposé un amendement pour maintenir une collecte hebdomadaire du 1er juin au 30 septembre, jugeant que plusieurs citoyens étaient insatisfaits du projet-pilote en été.

«Avec la chaleur, les citoyens se sont rendu compte que ça sentait beaucoup plus. Il y avait beaucoup de problèmes de vermines, de rats, de vers», a expliqué en entrevue le conseiller de Tétreaultville, Julien Hénault-Ratelle.

L’opposition souhaite cependant poursuivre l’essai le reste de l’année.

«On reconnaît l’importance d’implanter ce type de projet, mais c’est vraiment dans la façon que ça a été implanté et surtout l’été [qui pose problème]. On ne veut pas que ça devienne une décharge à ciel ouvert», a soutenu Alba Zuniga Ramos, conseillère dans l’arrondissement.

L’administration Plante s’est dite ouverte aux propositions, mais pense qu’il s’agit d’une «fausse bonne idée». «Pour changer d’habitude, l’habitude doit être récurrente et doit être intégrée dans la vie de tous les jours», a réagi Pierre Lessard-Blais, maire de l’arrondissement.

L’amendement de l’opposition a été refusé par les élus du parti de Valérie Plante. «On y va à 100 %, on ne peut pas y aller aux deux tiers», a ajouté Marie-Andrée Mauger, responsable de la transition écologique et de l’environnement.

Le projet doit s’étendre à Mercier-Ouest à l’automne prochain, à Mercier-Est au printemps 2024 puis à Hochelaga-Maisonneuve à l’automne 2024.