Révélation troublante: une youtubeuse qui souffre d’un trouble de l’identité veut demander l’aide médicale à mourir | 24 heures
/bref

Révélation troublante: une youtubeuse qui souffre d’un trouble de l’identité veut demander l’aide médicale à mourir

Olympe, une youtubeuse française
Capture d'écran Instagram

Olympe, une youtubeuse française

Une youtubeuse française atteinte d’un trouble psychiatrique sème l’émoi depuis qu’elle a annoncé son intention de procéder à l’aide médicale à mourir en Belgique.  

«Ma vie, ce n’est pas une série Netflix, on ne peut pas débattre sur la fin», a lancé Olympe, en larmes, dans une vidéo publiée sur son compte Instagram le 11 janvier dernier.  

Dans la vidéo, elle annonce qu’elle est en contact avec des médecins belges afin de procéder à un suicide assisté vers la fin de l’année 2023. 

Sur sa chaîne YouTube, Le Journal d’Olympe, l’influenceuse, dont le vrai prénom est Lily, partage régulièrement ses difficultés, notamment sur son état de santé, avec ses quelque 255 000 abonnés.  

@lecrayonmedia « Mes parents ne me croyaient pas… » @Olympe 🌙 ♬ son original - Le Crayon ✏️

La jeune femme de 23 ans est atteinte d’un trouble dissociatif d’identité (TDI), une condition qui fait en sorte que deux ou plusieurs identités prennent contrôle d’une personne. Le trouble implique que la personne oublie des événements du quotidien, des informations personnelles importantes ou même des événements traumatisants ou stressants, selon le Manuel Merck de diagnostic et thérapeutique. 

Le TDI peut être traité par une combinaison de thérapies et de médication. Le traitement est souvent pénible parce qu’il implique que le patient doive revenir sur des traumatismes de son passé.  

Ce trouble est généralement causé par un important traumatisme à l’enfance.  

Olympe a déjà raconté sur ses réseaux avoir déjà été victime de harcèlement scolaire, de pédophilie, et de plusieurs viols par le passé. Après que sa famille l’a abandonnée, elle est passée par 20 familles d’adoption et quatre foyers jeunesse en sept ans. 

«Comme tout humain, j’ai mes limites. Et mes limites ont été poussées à leur extrême depuis des années, et je ne peux plus passer par d’autres épreuves.» 

Sa décision critiquée 

Après son annonce, Olympe a dénoncé le cyberharcèlement qu’elle a subi au sujet de sa décision, qui a beaucoup fait réagir. 

@jesuislayoutubuzz #BeautyTok bordel je suis dévastée je veux juste lui faire un câlin vraiment ❤️‍🩹❤️‍🩹 #devinelapersonne #pourtoi #fypシ #pourtoiii #olympe ♬ Ijat Sad - Kyraa no life

@chachou_la_dissidente #collage avec @Johan a un moment stop en fait. Je suis vraiment énervée. J’envoie tout mon soutien à @Olympe 🌙 ♬ For movie / picture / action / suspense - G-axis sound music

«C’est ma vie et c’est une décision difficile que j’ai eue à prendre. Je suis fatiguée [...] La vie, je la ressens comme je la subis», a dit la jeune femme, qui assure avoir pris cette décision «à tête reposée». 

Malgré tout, elle n’exclut pas la possibilité de changer d’avis. «J’ai encore envie de vivre plein de choses», a-t-elle affirmé.  

Il est tout de même possible que la démarche de l’influenceuse achoppe. Pour avoir accès à l’aide médicale à mourir en Belgique, une personne qui en fait la demande doit répondre à plusieurs critères. Il doit notamment être impossible de la guérir malgré les traitements qui existent. 

Selon le médecin Yves de Locht, avec qui Olympe aurait été en contact, prouver qu’il est impossible pour la jeune femme de guérir sera «un chemin long et difficile», a-t-il affirmé en entrevue avec Le Parisien, lundi dernier. 


SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE  

Ligne québécoise de prévention du suicide  

aqps.info 

1 855 957 5353     

Par texto : 535353  

Suicide Canada  

parlonssuicide.ca

1 833 456 4566  

Par texto : 45645  

Jeunesse, J’écoute  

jeunessejecoute.ca 

1 800 668-6868     

Par texto : 686868          

Tel-jeunes  

teljeunes.com 

1 800 263-2266     

À voir aussi:

s