Cette femme se filme en train de se faire congédier et publie la vidéo sur TikTok | 24 heures
/bref

Cette femme se filme en train de se faire congédier et publie la vidéo sur TikTok

Image principale de l'article Une tiktokeuse filme son congédiement
PHOTOS tirées de TikTok

Une femme qui affirme être aux prises avec des problèmes de santé mentale a publié une vidéo d’elle en train de se faire renvoyer (en visioconférence) par son employeur. 

• À lire aussi: Ces trois grandes tendances dans le monde du travail gagneront du terrain en 2023

• À lire aussi: Après le «quiet quitting», place au «quiet hiring» en 2023

Pendant la vidéo d’environ 4 minutes, on peut entendre une autre femme, qui serait une représente des ressources humaines de l’entreprise pour laquelle Micki Cullifer travaillait, qui lui explique qu’elle est définitivement relevée de ses fonctions. 

@dietcokeginger Replying to @jeninminn watch me get fired over zoom. This company is toxic. They refused to work with my mental health Accommodations So they decided my work was now not good enough which was a total lie #c#corporatelifeg#gettingfiredt#toxicworkplacet#toxicm#mentalhealthe#employmentlaww#workaccommadationsc#corporategirl ♬ original sound - dietcokeginger

Dans sa vidéo, qui a été vue plus de 2,4 millions de fois en 24 heures, Micki Cullifer rejette les raisons invoquées par son ancien employeur pour la congédier, notamment en lien à son rendement.

Dans une seconde vidéo publiée après son renvoi, l’Américaine affirme souffrir de manière quotidienne d’attaques de panique. Elle affirme avoir demandé par le passé à l’entreprise de l’accommoder, en lui permettant notamment de travailler à la maison plus souvent. 

La publication de la vidéo de Micki Cullifer a beaucoup fait réagir. Dans les commentaires, des utilisateurs lui ont offert leur support. D’autres ont également partagé des histoires similaires. Certaines personnes regrettent également la manière dont l’ex-employeur de Micki Cullifer lui a annoncé son congédiement. 

24 heures n’est évidemment pas au courant des détails entourant le renvoi de Micki Cullifer.  

À voir aussi:

s

s