Encore une attaque: est-ce que c’est toujours sécuritaire de prendre le métro à Montréal? | 24 heures
/bref

Encore une attaque: est-ce que c’est toujours sécuritaire de prendre le métro à Montréal?

Image principale de l'article Encore sécuritaire, prendre le métro à Montréal?
Pascal Girard/AGENCE QMI

Un passager aurait été sauvagement battu dans un train du métro de Montréal, lundi. Ce nouvel incident s'ajoute à plusieurs autres agressions de toutes sortes récemment survenues à travers le réseau du métro de Montréal, incluant des attaques au couteau et au poivre de cayenne. Est-il toujours sécuritaire de prendre le métro dans la métropole? On fait le point.

 • À lire aussi: Une interruption de métro pour cause de fumée, est-ce que c’est grave?

• À lire aussi: Vous ne rêvez pas: les nouveaux valideurs du métro de Montréal ont de la misère

Usage à quatre reprises de gaz irritants forçant l’évacuation de plusieurs stations de métro, homme armé d’un couteau qui menace des passagers, tentative de meurtre, homme en situation de handicap lourdement battu à Berri-UQAM: il s’en est passé, des affaires, depuis le début de l’année 2023 dans les stations de la Société de transport de Montréal (STM).  

s

Le plus récent évènement s'est produit lundi après-midi, près de la station Beaudry, sur la ligne verte. Une personne aurait été attaquée et frappée à la tête près de la station Beaudry, selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. 

Attention, les images peuvent choquer. 

s

Plusieurs agressions

La question qui se pose: la violence est-elle en hausse dans le métro? 

En 2022, 320 voies de fait ont été rapportées à l’Unité métro du SPVM, comparativement à 279 en 2021 (+14,7%), selon les données que nous a transmises le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Pour les deux premiers mois de 2023, la police dénombre déjà 107 agressions. Ces chiffres ne tiennent pas compte de l'évènement de lundi. 

En 2022, 25 agressions sexuelles et 50 vols qualifiés ont également été signalés à la police. 

Données préliminaires des crimes contre la personne commis dans le métro de Montréal en 2022 et 2023.

PHOTO Service de police de la Ville de Montréal

Données préliminaires des crimes contre la personne commis dans le métro de Montréal en 2022 et 2023.

La STM préoccupée

Contactée par 24 heures, la STM assure que son réseau demeure sécuritaire, précisant que 690 000 personnes utilisent le métro chaque jour à Montréal. L’organisation se dit néanmoins préoccupée par les derniers incidents. 

• À lire aussi: Laval: les images d’une intervention policière musclée dans le métro font réagir

«Chaque incident violent qui survient en est un de trop», insiste le porte-parole de la STM, Philippe Déry. 

Il précise que la priorité de la STM est d’assurer un climat sécuritaire pour les employés et la clientèle, «tout en tenant compte de la réalité des personnes vulnérables qui se retrouvent dans notre réseau». 

Photo d'archives

La STM affirme par ailleurs travailler de concert avec le SPVM et des organismes communautaires pour améliorer la sécurité de la clientèle et des employés et prendre en charge les personnes en situation d’itinérance, qui se font de plus en plus présentes dans le métro depuis le début de la pandémie.

«Plusieurs actions spécifiques visent une meilleure prise en charge des personnes vulnérables qui se trouvent dans nos installations, en collaboration entre nos constables spéciaux, les équipes du SPVM et des intervenants sociocommunautaires», ajoute-t-il. 

SÉBASTIEN ST-JEAN / AGENCE QMI

Comme le rapportait La Presse la semaine dernière, les constables spéciaux de la STM ont reçu plus de 42 000 appels liés à la criminalité, comparativement à près de 20 000 avant la pandémie. En 2023, ils en sont déjà à 11 000 coups de téléphone. 

Actuellement, 150 constables patrouillent dans les 68 stations réparties sur les 71 km du réseau souterrain. Une vague de recrutement est en cours pour former une nouvelle cohorte de patrouilleurs spéciaux. 

À voir aussi:

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Vous pourriez aimer

En collaboration avec nos partenaires