Greenwashing: le Bureau de la concurrence lance une enquête sur l’Alliance nouvelles voies | 24 heures
/environment

Greenwashing: le Bureau de la concurrence lance une enquête sur l’Alliance nouvelles voies

Image principale de l'article Une enquête sur l’Alliance nouvelles voies lancée
Photo Simon Clark

Le Bureau de la concurrence a annoncé jeudi qu’il lance une enquête sur l’Alliance nouvelles voies, un regroupement des six plus grandes compagnies de sable bitumineux canadiennes, après que Greenpeace Canada a déposé une plainte l’accusant de faire de l’écoblanchiment dans ses publicités en mars dernier.

• À lire aussi: «Écoblanchiment»: Greenpeace porte plainte contre un groupe de pétrolières

• À lire aussi: Ça ne coûte pas cher de polluer au Québec et au Canada

Selon Greenpeace, l’Alliance nouvelles voies, qui représente 95% de la production de sables bitumineux au pays, aurait contrevenu à la Loi sur la concurrence «en faisant des déclarations environnementales fausses ou trompeuses». 

«Nous pensons que le public mérite de connaître la vérité sur les dommages environnementaux causés par la production de combustibles fossiles, et non d’être abreuvé de déclarations trompeuses par l’industrie», a indiqué Nola Poirier, chercheuse et rédactrice chez Greenpeace Canada, dans un communiqué.

Les pétrolières vers la carboneutralité?

La campagne publicitaire «Mettons ça au clair» de l’Alliance nouvelles voies soutient que «les entreprises de sables bitumineux sont en route vers la carboneutralité». «Les sables bitumineux sont une source importante d’émissions de CO2 au Canada», reconnaît néanmoins le regroupement dans sa publicité. 

Ce dernier prétend également que les compagnies de sables bitumineux «avancent à grands pas vers la carboneutralité» grâce au captage et au stockage de carbone. Cette méthode est pourtant décriée par les experts et n’a pas encore prouvé son efficacité, réfute Greenpeace dans sa plainte.

L’ONG déplore que la campagne ait été fortement médiatisée, apparaissant notamment durant les publicités du Super Bowl, sur un panneau d’affichage au stade BC Place à Vancouver et sur des tramways entièrement peints aux couleurs de l’Alliance à Toronto.

L’écoblanchiment «omniprésent»

«L'écoblanchiment net zéro est omniprésent et il y a un besoin criant de responsabilisation publicitaire qui intègre l’ensemble du cycle de vie des combustibles fossiles, de leur production à leur combustion», ajoute Nola Poirier.

• À lire aussi: Les GES du Canada ont augmenté en 2021: 5 choses à savoir sur le bilan des émissions

Greenpeace Canada suggère qu’une pénalité de 3% des bénéfices bruts mondiaux soit imposée aux six pétrolières canadiennes si le Bureau de la concurrence conclut que l’Alliance nouvelles voies a fait des déclarations fausses ou trompeuses. 

L’organise souhaite que cette somme soit redistribuée au Fonds pour dommages à l’environnement et qu’ils soient «utilisés afin de financer la réhabilitation et la dépollution des sables bitumineux». 

À voir aussi:

s

À lire aussi

Vous pourriez aimer

En collaboration avec nos partenaires