Plusieurs intoxications au GHB auraient eu lieu au restaurant le Blind Pig à Montréal | 24 heures
/bref/montreal

Plusieurs intoxications au GHB auraient eu lieu au restaurant le Blind Pig à Montréal

Une vague d’intoxications au GHB, communément appelée drogue du viol, qui aurait eu lieu en quelques jours au bar le Blind Pig, dans Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, suscite l’indignation sur les réseaux sociaux.

• À lire aussi: 12 conseils pour rendre votre consommation de drogue plus sécuritaire

Un message publié de façon anonyme sur le groupe Facebook Hochelaga MON Quartier, le 26 mai dernier, dénonce quatre intoxications présumées qui seraient survenues en une semaine seulement. 

«Vigilance GHB au bar Blind Pig sur Ontario. J’ai été droguée au GHB lundi soir dernier à ce bar, durant qu’il n’y avait presque personne. Jeudi soir dernier, une amie a vécu la même chose, encore au Blind Pig. Vendredi soir dernier 2 autres personnes ont été droguées de la même manière, au même endroit», peut-on lire dans le message d’une victime présumée. 

Le message a généré plusieurs centaines de réactions, dont plus de 200 commentaires. Plusieurs y félicitent le courage de la personne à l’origine de la dénonciation, tout en s’indignant de l'événement.

La pointe de l’iceberg?

Le plus inquiétant de cette histoire, c’est qu’elle pourrait n’être que la pointe de l’iceberg. Un nombre important d’internautes ont en effet pris la balle au bond pour dénoncer des histoires similaires.

«Je comprends maintenant ce qui m’est arrivé il y a quelques semaines!!! Pourtant, j’adore cet endroit et je connais la plupart du staff. Sad Story tho.... Soyez vigilant/es!!!», écrit une femme. 

«Ma fille y travaillait et elle a vécu ça il y a quelques semaines», soutient une autre personne. 

Madame Smith, Brasserie des Patriotes: des incidents similaires seraient aussi survenus dans d’autres établissements d’Hochelaga-Maisonneuve dans la dernière année, selon des commentaires.

 

Le Blind Pig réagit

Le lendemain de la première publication, l’équipe du Blind Pig a publié un message affirmant prendre la situation très au sérieux. Le bar indique avoir contacté le Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) et encourage toute personne ayant vécu une situation similaire à porter plainte. 

L’établissement indique également avoir instauré un programme de formation afin de sensibiliser ses employés aux mesures à prendre en cas de «situation délicate». 

Le SPVM n’avait pas répondu à notre demande de réaction au moment d’écrire ces lignes. 

Cinq choses à savoir sur le GHB

  • On surnomme le GHB la «drogue du viol» parce que ses effets sédatifs empêchent les victimes de résister à une agression sexuelle.       
  • Le GHB, qui se trouve principalement sous forme liquide, est inodore et incolore, donc difficile à détecter.           
  • La méthode la plus courante pour consommer le GHB est de le verser dans un verre d’alcool.           
  • Les effets du GHB se manifestent habituellement 5 à 30 minutes après la consommation.           
  • Le GHB est particulièrement difficile à détecter, puisqu’il ne demeure que quelques heures dans l’organisme.                

À lire aussi

Vous pourriez aimer

En collaboration avec nos partenaires