Le Zoo de Toronto demande aux visiteurs d’arrêter de montrer des vidéos aux gorilles | 24 heures
/bref/national

Le Zoo de Toronto demande aux visiteurs d’arrêter de montrer des vidéos aux gorilles

Image principale de l'article Il ne faut pas montrer de vidéos aux gorilles
Bill Longo/TorontoZoo

Nos cousins les grands singes, eux aussi, ont de la difficulté à détourner leur regard des écrans. C’est pourquoi le Zoo de Toronto encourage le public à s’abstenir de montrer des photos ou des vidéos sur leur téléphone aux gorilles. L’exposition à ces images pourrait avoir des conséquences sur leur comportement.  

«Pour le bien de la troupe de gorilles, veuillez éviter de leur montrer des photos ou des vidéos, certains contenus peuvent les bouleverser et affecter leurs relations et leurs comportements au sein de la famille», indiquent des affiches qui ont été posées tout autour de l’enclos des gorilles au Zoo de Toronto. 

Certains visiteurs du zoo s’amusaient à montrer des images sur leur téléphone aux primates à travers la vitre pour provoquer des réactions. Le problème, c’est que l’attrait des écrans est aussi puissant pour les grands singes, surtout pour Nassir, un jeune gorille de 14 ans. 

Le gorille adolescent qui habite un enclos séparé avec son frère aîné est particulièrement subjugué par les écrans selon ses soigneurs.  

Toronto Zoo 

Laisser les gorilles être des gorilles 

Nassir est très intéressé par les vidéos, particulièrement celles qui mettent en scène d’autres animaux, selon la superviseure béhaviorale du zoo. En entrevue sur CP24, elle a insisté sur l’importance de laisser Nassir «passer du temps avec son frère et être un gorille». 

Le temps qu’il passe scotché à l’écran de téléphone d’un visiteur est du temps qu’il ne passe pas à interagir avec les membres de son espèce, ce qui est crucial à l’âge où il devrait développer ses aptitudes sociales et sa place dans la hiérarchie.  

Il arrive que la troupe des gorilles puisse regarder des vidéos choisies par leurs soigneurs pour leur enrichissement, mais il n’est pas possible de contrôler le contenu de ce que pourraient leur montrer des visiteurs.  

Si certains montrent des photos de leurs animaux de compagnie, de membres de leur famille ou même des vidéos des gorilles prises quelques secondes plus tôt, on ne peut prévoir l’effet que ces images auront sur les primates.  

Aucun changement de comportement n’a été observé chez Nassir pour le moment, mais le zoo préfère opter pour la prudence.  

• À lire aussi: Une femelle chimpanzé voit le ciel pour la première fois après avoir vécu 29 ans dans un laboratoire

Un cordon de sécurité 

Confronté à un problème similaire l'année passée, le zoo de Lincoln Park à Chicago a dû installer un cordon de sécurité autour de l’enclos de ses jeunes gorilles. 

Amare, un jeune individu de 16 ans a été distrait par la vidéo sur le téléphone d’un visiteur au point qu’il a complètement été pris par surprise lorsqu’un des autres juvéniles s’est mis à le charger.  

Ces comportements plus agressifs sont habituels entre jeunes mâles. 

@kenzcox0 #greenscreenvideo can someone please find out his name for me I need to know #fyp #lincolnparkzoo #chicago #gorilla ♬ original sound - kenz

Amare était plus vulnérable que ses camarades, car le coin de l’enclos où il aime s’asseoir est directement à côté de la vitre. Pour éviter que le gorille adolescent ne devienne un paria dans sa troupe ou que d’autres jeunes gorilles développent trop d’intérêt pour les écrans, un corridor de sécurité oblige maintenant les visiteurs à se tenir plus loin de l’enclos.  

Alors que le comportement devenait de plus en plus fréquent, le jeune gorille pouvait regarder des heures de contenu sur le téléphone des visiteurs.  

À voir aussi

s

À lire aussi

Vous pourriez aimer

En collaboration avec nos partenaires