8 vedettes québécoises qui ont parlé ouvertement de leur augmentation mammaire | 24 heures
/billie

8 vedettes québécoises qui ont parlé ouvertement de leur augmentation mammaire

s

La chirurgie esthétique est un sujet qui soulève toujours autant les passions au Québec, encore plus quand celles-ci sont abordées par les influenceuses suivies par des milliers dabonnés.

Les seins sont parmi les complexes les plus communs, qu’ils soient trop gros ou trop petits, ou encore tombants, écartés, etc. Même les influenceuses populaires n’y échappent pas.

Quelques-unes des influenceuses québécoises les plus suivies ont documenté sans tabou leur expérience et leur histoire avec la chirurgie mammaire. 

Voici huit vedettes du web québécoises qui ont osé s’ouvrir au sujet de leur chirurgie mammaire au fil des années.           

1. Lysandre Nadeau          

Lysandre Nadeau est de celles qui ne se cachent aucunement par rapport à leur corps. Elle a documenté son augmentation mammaire par des vidéos publiées sur YouTube. Son augmentation mammaire a été faite en octobre 2017. L’objectif était d’avoir une poitrine plus ronde. Les implants sont en silicone et Lysandre les a choisis d’une petite taille, comme elle l’a désiré. Le processus postopératoire a été très facile pour Lysandre, qui était déjà sur pied le lendemain de la pose d’implant. Elle a confié sa poitrine au chirurgien plastique Karl Schwarz, en qui Lysandre a une confiance totale en ce qui concerne les modifications esthétiques professionnelles. 

• À lire aussi: Lysandre Nadeau pose seins nus sur la plage en France

2. Milaydie Bujold          

C’est au début de 2020 que Milaydie a procédé à une augmentation mammaire. Par souci de transparence avec sa communauté d’abonnés, l’influenceuse a pris le temps de documenter sa chirurgie. La jeune femme a opté pour des implants en gel silicone d’une grosseur équivalent à un petit C. C’est le docteur Arie Benchetrit qui a pris en charge l’opération. Au réveil après la chirurgie, Milaydie se sentait très bien et croyait que c’était ce qui l’attendait pour la guérison. Toutefois, la douleur a pris le dessus lorsque Milaydie a tenté de faire des mouvements un peu plus physiquement demandant que la position à 45 degrés dans laquelle elle devait se reposer. Un peu plus de deux ans après l’augmentation mammaire, Milaydie est toujours satisfaite de son choix. 

3. Alicia Moffet          

Alicia Moffet a longtemps été complexée par une poitrine trop grosse à son goût, plus encore après sa grossesse. Elle a subi une chirurgie de réduction mammaire en 2020 et a amené ses abonnés dans le processus. Le tout a été discuté dans une vidéo explicative de la procédure et du ressenti d’Alicia après l’opération. Bien qu’elle soit satisfaite du résultat, Alicia a eu des complications lors de son rétablissement, un risque duquel elle était consciente et qui n’a heureusement pas eu de conséquences majeures par la suite. Tout comme l’augmentation mammaire, la réduction est une opération de modification corporelle donc les résultats sont propres à chacun. 

4. Emy-Jade Greaves          

Il y a quelques mois maintenant qu’Emy-Jade a fait le saut avec le docteur Éric Bensimon. Sa plus grande crainte en faisant augmenter la taille de sa poitrine était qu’elle n’ait pas l’air naturelle. Les résultats sont tout autre. Emy-Jade a opté pour des implants en silicone et est parfaitement satisfaite de son expérience. La convalescence s’est passée sans trop de complications. L’influenceuse et entrepreneure a expliqué être passée à l’action puisque ses seins la complexaient depuis bien longtemps. Elle considère cette augmentation mammaire comme un investissement. 

5. Cassandra Bouchard          

Cassandra a été très franche par rapport à son opération d’augmentation mammaire. Elle a décidé à 18 ans de se refaire faire les seins étant donné un complexe qu’elle trainait depuis longtemps. Un mois après avoir pris la décision, elle passait sur la table d’opération pour des implants en silicone, appuyée par la majorité de son entourage. Toutefois, l’expérience postopératoire n’a pas été une lune de miel pour Cassandra et sa nouvelle poitrine. Elle a expliqué le tout dans une vidéo sur sa chaîne YouTube. Durant les trois premiers mois, elle n’a pu rien faire du tout en raison de son état physique. Elle a eu des complications et a dû se faire opérer une seconde fois dans le temps des fêtes. En tout, c’est quatre opérations qu’a subies Cassandra pour parfaire sa poitrine et éviter des complications en cinq ans. Après tout ça, l’influenceuse est très bien dans son corps. 

6. Cath Bastien          

L’expérience de Cath Bastien est connue puisqu’elle a eu des complications inquiétantes, forçant l’influenceuse fitness à faire retirer ses implants d’eau saline. Celle qui a longtemps été complexée par une déformation de sa cage thoracique a cru qu’une chirurgie mammaire était la solution pour changer ses perspectives. Ça a fonctionné pendant environ un an. Par la suite, Cath Bastien a souffert de breast implant illness (BII), une multitude de symptômes inquiétants et inconfortables en réponse aux éléments étrangers qui étaient insérés dans son corps. Cath Bastien a expliqué le tout dans une vidéo émouvante en espérant que le message soit entendu par des jeunes femmes qui désirent passer à l’action. 

La voici après avoir fait retirer les implants. 

7. Cam Grande Brune          

En octobre 2017, Camille, derrière la chaîne YouTube Cam Grande brune, publiait une première vidéo concernant l’augmentation mammaire annonçant qu’elle était probablement déjà sortie de la salle d’opération lors de l’écoute de la vidéo. L’influenceuse a été de long en large dans le sujet, expliquant ses raisons personnelles, faisant une vidéo exclusivement explicative sur l’augmentation mammaire et les risques, ainsi qu’un suivi pré et postopératoire jusqu’à un an après la procédure. Après des années à y avoir pensé, Cam Grande Brune est ravie de son expérience qui s’est passée sans conséquence par la suite. 

8. Noémie Lacerte       

Noémie Lacerte a eu une augmentation mammaire il y a quelques années. Elle a toutefois longuement réfléchi avant de passer à l’action, comme on peut le voir dans sa lettre à ses petits seins. L’opération s’est faite sans grande annonce pour Noémie. Toutefois, elle ne s’en cache pas. Elle a répondu aux questions de ses abonnés concernant l’augmentation mammaire dans les commentaires de ses publications Instagram.

Voici la lettre.

«Lettre ouverte à vous, mes chers petits seins.

Aujourd’hui est venu mon temps de vous offrir mes plus sincères excuses. Je n’aurais jamais dû vous laisser tomber, comme je l’ai fait toute ma vie. Je n’aurais jamais dû laisser les autres me faire croire que vous n’étiez pas assez. Toute mon adolescence et aussi le début de ma vie d’adulte, j’ai pensé que vous étiez la source de tous mes complexes, toujours persuadée qu’à cause de vous, ma vie serait plus compliquée et toujours en quête d’amour.

J’étais tellement concentrée à écouter les autres, que j’avais déjà pris mon rendez-vous pour faire une augmentation mammaire. Pis, quelques jours avant, je pense que mon esprit s’est éclairé. qu’est-ce que je suis SÉRIEUSEMENT sur le point de faire? Est-ce que j’ai envie de me changer pour moi, ou est-ce que je le fais pour les autres? Et je me suis rendue loin dans ma remise en question, pour réaliser presque trop tard que finalement, seule, avec moi-même, j’vous aime profondément.

J’ai annulé mon rendez-vous, sincèrement soulagée, presque libérée. C’était pas une décision que je prenais pour moi. Notre relation ne sera peut-être jamais en parfaite harmonie, car soyons honnêtes, what is? Mais, je vous promets de ne plus jamais douter de vous au point de vouloir me changer pour aucune autre raison que de vous faire “fitter” avec le reste du monde.

ps: Je n’ai rien contre la chirurgie esthétique. Peut-être même qu’un jour, j’aurai envie de modifier une partie de mon corps et quand je le ferai, je serai profondément dégoutée des gens qui oseront juger mes choix comme si cela les concernait. Mais, si ce jour arrive pour vrai, ça ne serait plus parce que je suis victime de la pression sociale, mais parce que je prendrais la décision de le faire pour moi et seulement moi, et non pour essayer maladivement de me sentir belle à côté des autres. Parce qu’un complexe, c’est plus que ça. Pis aujourd’hui, je sais très bien que s’en est pas un. Et qu’au fond de moi, la grosseur de mes seins, je m’en contre fou. Petits ou gros, ils sont tous sincèrement beaux. Faut juste savoir le voir par nous-mêmes et non laisser la société déformer notre vision. t’in toé.??»

Leurs histoires sont toutes bien personnelles, que ces femmes soient déterminées à passer à l'action, ou pas. Elles ont toutefois toutes le même objectif, la transparence et l'écoute de leur corps. Un point commun de tous leurs discours: la chirurgie esthétique est un choix. 

Ces vidéos pourraient vous intéresser:       

s

s

Sur le même sujet