Un internaute arrêté pour une image sanglante | 24 heures
/elections

Un internaute arrêté pour une image sanglante

Image principale de l'article Un internaute arrêté pour une image sanglante
Capture d'écran, Twitter

Un internaute a été arrêté, jeudi, à la suite de la publication d’une image sanglante visant le député caquiste de Chauveau, Sylvain Lévesque, a dévoilé la Sûreté du Québec (SQ) samedi matin.

• À lire aussi: La machine libérale en difficulté: 5 signes que c'est mal parti pour le PLQ et Dominique Anglade

La police a expliqué avoir arrêté le suspect, un homme de 44 ans, à son domicile de Sainte-Béatrix. L’homme a depuis été libéré dans l’attente de son retour devant le tribunal, prévu pour le 29 septembre.

«Le Directeur des poursuites criminelles et pénales déterminera la ou les accusations qui seront déposées envers le suspect», a précisé la SQ.

• À lire aussi: Nos politiciens ignorent-ils la crise climatique?

M. Lévesque avait dévoilé avoir porté plainte à la police jeudi matin, après la publication d’une image trafiquée de son affiche électorale sur les réseaux sociaux. Celle-ci montrait du sang dégoulinant de l’affiche et portait la mention «Qui a voté CONTRE une enquête indépendante pour les atrocités survenues dans les CHSLD en 2020».

Le tout était accompagné de coordonnées pour joindre le député sortant.

«Ce genre de publication est inacceptable. On peut être contre des idées, mais la violence et l'intimidation ne seront jamais tolérées. Malgré ça, rien ne m'empêchera d'aller à la rencontre des citoyens de #Chauveau!» avait répliqué Sylvain Lévesque sur Twitter.

La violence en ligne et la sécurité des politiciens sur le terrain ont été au cœur des préoccupations de la dernière semaine. Notamment, un autre internaute a aussi été arrêté dans les derniers jours après avoir menacé de mort la libérale Marwah Rizqy, tandis que le bureau de circonscription du député libéral Enrico Ciccone a été cambriolé et vandalisé mercredi.