Les employés de Couche-Tard qui se feront vacciner recevront 25$ par dose | 24 heures
/bref

Les employés de Couche-Tard qui se feront vacciner recevront 25$ par dose

Image principale de l'article Les employés vaccinés recevront de l'argent
Photo Reuters

La chaîne de dépanneurs Couche-Tard offrira une compensation financière à ceux de ses employés qui iront se faire vacciner contre la COVID-19.

• À lire aussi: Des cas de caillots sanguins avec le vaccin de Johnson & Johnson examinés: ce qu'il faut savoir

• À lire aussi: Personnes de 60 ans et plus, malades chroniques et travailleurs essentiels bientôt vaccinés: ce qu'il faut savoir

Dans un courriel envoyé aux employés, la compagnie indique qu'elle remboursera 25$ par «dose de vaccin reçue, jusqu’à concurrence de 50$ pour les deux doses requises».

Avec la Banque Nationale, Bell, le Groupe CH et METRO, l’entreprise ouvrira deux cliniques de vaccination dans le Grand Montréal au début du mois de mai, pour ses employés et leur famille immédiate, ainsi que pour la population générale. 

Les salariés de Couche-Tard pourront d’ailleurs réclamer les 25$ par dose même s’ils ne font pas vacciner à l’une des deux cliniques de l’entreprise. 

Couche-Tard, qui affirme vouloir contribuer aux efforts déployés pour lutter contre la propagation de la COVID-19, ne rendra toutefois pas le vaccin obligatoire pour ses employés. 

«Nous n'imposerons pas la vaccination pour le moment, mais nous vous encourageons fortement à vous faire vacciner dès que possible», peut-on lire dans le courriel. 

Du côté de la Banque Nationale, de Bell et de Métro, les employés pourront se faire vacciner pendant leurs heures de travail payées (ou ajouter le temps dédié à la vaccination à leurs heures de travail). 

Treize pôles de vaccination au Québec  

On apprenait jeudi que 13 pôles de vaccination en entreprise, répartis dans plusieurs régions du Québec, pourraient commencer début mai à vacciner la population contre la COVID-19. Parmi ces 13 pôles, les deux cliniques de la Banque Nationale, de Bell, de Couche-Tard, du Groupe CH et de METRO seront situées au Centre Bell de Montréal et au Complexe sportif Bell de Brossard.  

Avec la contribution des entreprises, Québec espère être en mesure de vacciner au moins 500 000 Québécois de plus. Chaque pôle devrait être en mesure de vacciner de 15 000 à 25 000 personnes.

Chacun des pôles choisis sera chargé de vacciner ses employés, ceux de ses partenaires, les employés des entreprises situées à proximité et leurs familles respectives, a souligné le ministre de la Santé, Christian Dubé, dans un communiqué.

La population pourra également profiter de ces pôles de vaccination pour recevoir une dose du vaccin.

Plus de 450 entreprises de la province ont dit souhaiter contribuer à la campagne de vaccination contre la COVID-19. D’autres pôles s’ajouteront à la liste dans les prochaines semaines.

Les détails concernant la prise de rendez-vous seront communiqués prochainement.

Voici les premiers pôles retenus, par région:                      

  • Montréal   

Banque Nationale, Bell, Couche-Tard, le Groupe CH et METRO

Société des alcools du Québec

CAE

Merck Canada – Novartis Canada et autres partenaires de l’industrie pharmaceutique

YUL (Aéroports de Montréal – Bombardier – Air Canada)            

  • Montérégie   

Pratt & Whitney Canada (Longueuil)

CEZinc – Glencore – Collège de Valleyfield – Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands (Salaberry-de-Valleyfield)

METRO (Brossard)

Chaudière-Appalaches

Pôle de la coopération Desjardins et ses partenaires du grand Lévis            

  • Estrie   

BRP (Valcourt)            

  • Centre-du-Québec   

Cascades (Kingsey Falls)            

  • Saguenay–Lac-Saint-Jean   

Centre de vaccination Rio Tinto Aluminium Saguenay–Lac-St-Jean

Produits forestiers Résolu & Cégep de Saint-Félicien – Haut-Lac-Saint-Jean (Saint-Félicien)            

  • Côte-Nord   

Industrie Côte-Nord (en collaboration avec RioTinto IOC, ArcelorMittal Mines et Infrastructure Canada, Aluminerie Alouette et Minerai de fer Québec)

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus